Le Tai-Chi Chuan

Le Tai-Chi Chuan fait partie des boxes internes au même titre que le Hsing I chuan, le Pakua Chuan, le Da Chen Chuan, le Liuhebafa Chuan, le Shunshu Chuan ou que les Boxes du Mont Wudang. Le Tai-Chi est l’un des arts regroupés sous le vocable Wei-Wu-Wei (agir sans agir).

 

Les idéogrammes du Tai-Chi Chuan sont composés des éléments Tai-Chi signifiant « Faîte Suprême » et Chuan signifiant « poing ». De nombreuses significations sont généralement données à ces termes, parmi elles, on compte : « Boxe du Faîte Suprême », « Boxe de l’Ombre », « Poing Ultime » ou encore « Action du Principe Absolu ».

 

Le Tai-Chi Chuan fait partie intégrante du Wushu. Il est en fait l’expression martiale du concept Tai-Chi dont le symbole est le cercle représentant le TOUT, dont l’aire est divisée de manière égale en force positive Yang (blanc) et en force négative Yin (noir).

 

Chaque partie contient un peu de l’autre représenté par un point noir dans le blanc et inversement. Cette image représente l’équilibre parfait auquel aspire l’être humain. Les éléments Yin et Yang sont opposés mais complémentaires. L’un n’existe pas sans l’autre de la même manière que la nuit n’existe pas sans le jour, ni le froid sans le chaud ou encore la femme sans l’homme (et inversement). On note d’ailleurs que l’humanité ne peut exister et perdurer que dans ses fonctions féminines et masculines. Le Tai-Chi Chuan est l’expression corporelle de ce concept. Aucun des éléments Yin ou Yang n’est supérieur à l’autre. C’est leur union qui leur donne vie et les rend si importants. Tout changement se produisant dans l’univers n’est que la résultante de l’action combinée du Yin et du Yang dans leurs expressions apparemment opposées. Cela se traduit dans la pratique du Tai-Chi Chuan par « la douceur englobant la fermeté », « le repos accompagnant le mouvement ».

 

Les mouvements de Tai-Chi Chuan doivent « couler », sans effort apparent et sans discontinuer. La respiration accompagnant les mouvements Yin et Yang alternativement. Sauf exception, tout mouvement s’éloignant du corps est Yang et demande une expiration tandis que les mouvements se rapprochant du corps sont Yin et accompagnés d’une aspiration.

Les commentaires sont fermés.